Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > La Chambre syndicale nationale des géomètres topographes en guerre contre les géomètres experts

La Chambre syndicale nationale des géomètres topographes en guerre contre les géomètres experts

La Chambre syndicale nationale des géomètres topographes en guerre contre les géomètres experts
C’est un véritable « coup de gueule » qu’a poussé la Chambre syndicale nationale des géomètres topographes (CSNGT) ce 20 décembre ! L’organisme a en effet adressé une lettre ouverte dans laquelle il affirme avoir porté plainte contre l’Ordre des géomètres experts et Daniel Labetoulle, commissaire du gouvernement, à qui il reproche des « pratiques commerciales trompeuses ». Explications.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le torchon brûle entre la CSNGT et l’Ordre des géomètres experts ! Le premier a indiqué ce 20 décembre avoir porté plainte contre le second « pour pratiques commerciales trompeuses ». Même punition pour le commissaire du gouvernement Daniel Labetoulle, accusé quant à lui de « complicité ».

En cause, des « attaques répétées » des géomètres experts à l’encontre de leurs confrères topographes, qui considère que l’Ordre cherche « à étendre de manière illégitime le monopole très restreint de la délimitation foncière à des activités normalement ouvertes à la concurrence. »

Mensonges et manipulations

« L’Ordre des géomètres-experts tente systématiquement [d’étendre son monopole] au détriment d’autres professions concurrentes, dont principalement celle des géomètres topographes », pointent ces derniers.

D’après eux, les géomètres-experts considèreraient à tort qu’ils sont « titulaires d’une délégation de service public (…) de délimitation foncière ». Par ailleurs, ils feraient « croire qu’ils sont les seuls à pouvoir fournir des plans aux copropriétés ». Une « idée » qui aurait « été inspirée et développée par Monsieur Daniel Labetoulle », toujours d’après la Chambre syndicale des géomètres topographes.

Dans ce sens, la plainte déposée par l’organisme porte à la fois sur « une prétendue délégation de service public que s’attribuent les géomètres-experts » et sur « l’extension indue du monopole des géomètres-experts aux copropriétés ».

Souhaitant être entendue concernant la réflexion menée autour de la réforme relative à la profession de géomètre, la CSNGT a appelé le gouvernement à poursuivre « l’action qui a été engagée lors du vote de la Loi Macron en 2015 » et à continuer « de libérer l’économie d’emprises indues juridiquement ».

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Une vêture d’or mouvante au gré de l’ensoleillement...


ALUCOBOND 3A composites GMBH

La ville de Pessac a confié au Groupe A40 architectes la maîtrise d’œuvre du Grand complexe sportif...
Visuel Dossiers partenaires

Saunier Duval, des produits conformes aux exigences européennes...


SAUNIER DUVAL

Afin d’atteindre les engagements pris dans le cadre du Protocole de Kyoto, l’Union Européenne a voté...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :